La réduction de l’usage des produits phytosanitaires constitue en effet une attente forte des Français et une nécessité pour préserver notre santé et la biodiversité.

Le projet de plan Ecophyto II+ matérialise les engagements pris par le gouvernement depuis le début de l’année et apporte une nouvelle impulsion pour atteindre l’objectif de réduire les usages de produits phytopharmaceutiques de 50 % d’ici 2025. Il vient ainsi renforcer le plan Ecophyto II, en intégrant les modalités prévues par :

  • Le plan d’actions du 25 avril 2018 sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides ;
  • Le plan de sortie du glyphosate annoncé le 22 juin 2018.

Dans la continuité des actions engagées dans les versions précédentes du plan Ecophyto, ce projet a pour objectifs de :

  • Accélérer le retrait des substances les plus préoccupantes ;
  • Promouvoir la reconnaissance et la diffusion des produits de biocontrôle et des préparations naturelles peu préoccupantes ;
  • Renforcer la prévention de l’exposition de la population aux produits phytosanitaires ainsi que de leurs impacts sur l’environnement et la biodiversité ;
  • Soutenir la recherche et l’innovation ;
  • Accompagner les agriculteurs dans la transition ;
  • Rénover la redevance pour pollutions diffuses, afin de la rendre plus incitative ;
  • Mobiliser et responsabiliser l’ensemble des acteurs, depuis les agriculteurs jusqu’à la grande distribution.

La consultation publique sur le projet du plan Ecophyto II+ est ouverte du 20 novembre au 10 décembre 2018. Pour accéder au site internet, cliquer ici.